Une demande de permis a été introduite par Bruxelles Mobilité en 2019 en vue du réaménagement complet d’une partie de la chaussée d’Alsemberg entre la rue de Stalle et l’avenue Coghen.

À la suite de l’enquête publique, qui s’est déroulée du 1erau 30octobre 2019, et de l’avis remis par la commission de concertation le 4décembre 2019, la Région devrait prochainement se prononcer sur cette demande, si ce n’est déjà fait.

Les cyclistes ont formulé de nombreuses remarques sur le projet précité. Afin de pallier l’absence d’aménagements cyclables dans le bas du tronçon concerné, Bruxelles Mobilité a proposé de dévier les cyclistes sur un itinéraire alternatif qui passe par les rues de Nieuwenhove et du Doyenné.

Afin que cette alternative soit confortable et sécurisante, il est aujourd’hui envisagé de transformer ces rues en rues cyclables. D’après les informations dont je dispose, la commune d’Uccle y serait favorable, mais aucune décision officielle n’a encore été prise à ce sujet.

Il apparaît cependant nécessaire de procéder au réaménagement des voiries en question. Entre l’avenue de Floréal et l’avenue Coghen, une piste cyclable en trottoir est prévue dans le sens ascendant à droite du stationnement. Or, contrairement à toutes les recommandations régionales, le projet ne prévoit pas de zone de recul entre le stationnement et la piste cyclable. Cette zone tampon est toutefois essentielle pour éviter les collisions conséquentes à l’ouverture des portières.
Par ailleurs, l’analyse du projet a révélé qu’il serait peut-être opportun de créer un site propre partiel pour le tram51 en direction de Calevoet, entre la rue Xavier De Bue et l’avenue du Globe. Une étude de circulation dans le centre d’Uccle est en cours de réalisation. Par ailleurs, les travaux de remplacement des rails de la STIB étant prévus pour l’automne 2020, il n’y a plus de temps à perdre.

L’aménagement des rues de Nieuwenhove et du Doyenné en rues cyclables sera-t-il soutenu parla Région? Dans l’affirmative, de quelle façon?

En ce qui concerne la piste cyclable séparée entre l’avenue de Floréal et l’avenue Coghen dans le sens ascendant, l’espace disponible sans suppression du stationnement est insuffisant pour aménager un trottoir confortable, une piste cyclable de dimension correcte et une zone tampon.

Le projet reflète le choix de maintenir le stationnement et de ne pas différencier la zone tampon, mais plutôt d’étendre le revêtement de la piste cyclable. Ce choix donne au cycliste une fausse impression de confort, alors que le risque d’accident par l’ouverture des portières est réel. Est-il encore possible d’adapter le projet en différenciant la zone tampon?

Quand les résultats de l’étude de circulation pour le centre d’Uccle devraient-ils être disponibles? Enfin, quand disposerons-nous de l’ensemble des éléments relatifs à une variante du projet qui viserait à créer un site propre partiel pour le tram51 en direction de Calevoet entre la rue Xavier De Bue et l’avenue du Globe?

Si le projet devait être modifié, une enquête publique devrait être organisée. Quand cette enquête aurait-elle lieu?

Mon intervention complète et la réponse de la Ministre ici:
200113 Le réaménagement de la chaussée d’Alsemberg

 

Share This